ICE association

« Ecriture Contemporaines Interdisciplinaires / Interdisciplinary Contemporary Ensemble » est le nom de l’association et des rencontres pluri-disciplinaires que Patricia Allio a créées dans le Finistère en 2016

UNE STRUCTURE DE PRODUCTION
Portée par Patricia Allio l’association ICE encourage la création et la diffusion de performances, de spectacles, de textes, ainsi que la réalisation de films tout au long de l’année à échelle locale, nationale et internationale

UN FESTIVAL. Le ICE Festival promeut les écritures contemporaines liées aux arts de la scène aux arts plastiques, au cinéma et à la littérature, en articulant un ancrage local à Saint Jean-du- Doigt, Plougasnou et Morlaix à une dimension régionale et internationale. « Autoportrait à » est le thème qui orchestre ces rencontres interdisciplinaires, car lorsque nous nous dédions au portrait, souvent un autoportrait se dessine en creux, et inversement. Sont privilégiées les propositions qui inscrivent le dialogue avec l’autre au centre. ICE met en lumière les minorités linguistiques, politiques et sexuelles. Représenter ne signifie pas parler à la place de quelqu’un.e d’autre, mais ouvrir des espaces et donner la parole à ceux et à celles qui en sont privés. C’est à l’aune de cet horizon multiculturel que la première édition de ICE a démarré en octobre 2016


UNE PLATEFORME INTERDISCIPLINAIRE
ICE
, écritures Contemporaines Interdisciplinaires (Interdisciplinary Contemporary
Ensemble), promeut les écritures contemporaines liées aux arts de la scène, aux arts
plastiques, au cinéma et à la littérature, en créant des espaces d’expression interdisciplinaires
atypiques.


UNE ASSOCIATION ENGAGÉE
La dimension sociale et politique est au coeur du projet de l’association ICE qui propose
une vision résolument engagée de la création contemporaine. Création qui ne se
conçoit pas en dehors du lien à l’autre et qui souhaite donner la parole à celles et à
ceux qui ne l’ont pas. Avec les créations de Patricia Allio, mais aussi celles de d’autres
artistes présentées lors des rencontres annuelles, elle rend visibles les minorités,
qu’elles soient linguistiques, politiques ou sexuelles, avec pour mot d’ordre de mettre
la marge au centre. Il s’agit de contribuer à la démocratisation et à la décentralisation
culturelles en proposant aux habitants d’un territoire isolé une programmation et des
activités originales et régulières.


UN PROJET PROCHE DES HABITANTS
L’enjeu est de parvenir à ce que les habitant·e·s s’approprient le projet multiculturel et
pluridisciplinaire de ICE. L’ambition est d’inventer de nouvelles manières d’être en lien
et d’approfondir le lien social existant. ICE propose ainsi tout au long de l’année des
résidences d’atistes, des rendus de résidences et des ateliers participatifs permettant
aux habitants de rencontrer de manière privilégiée les artistes programmés.
De plus, le thème du Ice festival, est « l’autoportrait à », ce qui relie l’exercice du
portrait et de l’autoportrait et implique tou.te.s les participant.e.s dans une réflexion
créatrice et collaborative sur l’identité.


UN ANCRAGE LOCAL, NATIONAL ET INTERNATIONAL
ICE apporte une proposition interdisciplinaire engagée avec un ancrage territorial
intercommunal ouvert à une dimension internationale. À terme, l’objectif est d’approfondir
cette double implantation internationale et intercommunale et de l’étendre à
d’autres communes et pays. Ce qui a d’ailleurs été inauguré lors de l’édition de 2018
avec la double ouverture à l’Afrique et l’île de Batz.